#Recap2017: L’année sous les feux des projecteurs de CARLIA FASSI

 

IMG_3563-09-02-18-05-16

Trois mots pour définir Carlia Fassi: Beauté, Intelligence et Hustle.

Née le 19* Août 1996 – c’est une #CoolKid 🙂 – jeune Camerounaise de Nationalité vivant à Douala la capitale économique de mon chère pays. Influenceuse (plus de 45K abonnés cumulés sur ses comptes officiels). Community Manager et Modèle photo – elle a d’ailleurs été élue Meilleure model photo de 2017 par le magazine Ndodi – elle est actuellement égérie d’AFRICASHOPS et de Bioromance

Son année 2017 a été tellement riche en émotions et en activités, entre la course à la prestigieuse couronne de Miss Biopharma et son activité de « Community Management » je suis flatté qu’elle est trouvée le temps de répondre à mon interview pour cet article.

Installez vous confortablement et n’oubliez pas d’être Sociale et de partager à la fin  😉

IMG_3559-09-02-18-05-16

Rédac: Commençons par une mini présentation de vous. Qui est Carlia Fassi?

Carlia: Je suis Carlia Fassi, jeune camerounaise âgée de 21 ans. Je vis à Douala au Cameroun avec une famille monoparentale dont je suis l’ainée.

Je suis titulaire d’un baccalauréat D que j’ai obtenu dans un collège privé de la ville. J’ai par la suite étudié dans une école supérieure de sciences de gestion où j’ai obtenu une Licence en banque et finances. Après quoi j’ai entamé des études en Marketing & Communication digitale. Je passe alors en MBA 2ème niveau.

Ce sont des cours que je suis le soir uniquement car en journée, je m’adonne à mes passions qui sont le marketing digital, le marketing d’influence, la mode, le sport et la cuisine

Rédac: Parlez-nous des projets sur lesquels vous avez travaillé?

Carlia: A 18 ans, alors que j’étais en deuxième année d’université, j’ai été élue – de manière complètement hasardeuse – Miss de mon université. Cette distinction m’a mise sous les feux des projecteurs et m’a ouvert les portes d’un monde qui ne m’avait jusque là jamais intéressée. J’ai commencé à poser pour des marques de vêtements, des photographes de renom et autres. J’ai alors participé en tant que modèle photo à une grosse campagne publicitaire d’un magasin de vêtements dans les deux villes de Douala et Yaoundé.

Par la suite, j’ai décroché de petits contrats avec des structures spécialisées dans le mannequinat, la photographie et le modelling.

Remarquée par une agence de communication, j’ai également travaillé avec une grosse entreprise de fabrication et de distribution de bières pour leur spot publicitaire en tant qu’actrice.

En Février dernier, je me suis inscrite au concours Miss Biopharma et parmi plus de 400 filles, j’ai été votée pour être parmi les 12 finalistes. L’ampleur médiatique de l’événement et la portée de ma campagne a porté ses fruits et malgré que je n’aie pas gagné, ma participation m’a ouvert plusieurs portes. C’est alors que j’ai décroché un gros contrat avec une structure spécialisée dans le e-commerce, AFRICASHOPS.

Enfin, en Aout dernier, les Laboratoires Biopharma m’ont une fois de plus fait confiance pour participer à un autre gros projet. J’ai donc signé pour être l’une des égéries d’un produit qu’ils ont lancé en Décembre dernier : BIOROMANCE (ndlr, je parle de ce produit dans cet article).

IMG_3562-09-02-18-05-16 (1)

 

En parallèle, je travaille en tant que Community manager avec des petites boites de la place (Douala & Yaounde), des événements et des projets. Je travaille en free-lance depuis environ 9 mois et je pense à m’établir en tant qu’entreprise formelle dès que faire se pourra.

Rédac: Peut –on revenir sur votre course à la prestigieuse couronne de miss Biopharma (ce qui vous a motivé à y participer ? comment était l’aventure ? ce que vous retenez ? quelques exclus et des Behind the scenes qu’on n’a pas eu l’occasion de voir à la télé où sur les RS? ) ?

Carlia: Je vais vous dire une vérité que je n’ai jamais dite à personne… La première raison qui me pousse à m’inscrire au concours est que j’avais besoin d’argent. (Rires)

bitch

Non je rigole !

Beaucoup de proches m’ont incitée à le faire et finalement j’ai accepté. C’était un concours dont je n’avais entendu que du bien et j’avais hâte de travailler avec l’entreprise qui l’organisait.

L’aventure était bien sûr FANTASTIQUE !!

Beaucoup d’émotions. Toutes mes camarades étaient superbes et très intelligentes. Nous étions encadrées par une équipe jeune, dynamique et hyper créative. C’est jusqu’ici la meilleure expérience que j’aie vécue.

Nous toutes en sommes sorties grandies et plus fortes que jamais. Certes une seule d’entre nous a été couronnée mais aucune couronne ne vaut les fous moments que nous avons passés au sein de l’académie.

Je me rappelle d’ailleurs que pendant notre séjour en communauté, nous regardions le match de la finale de la Coupe d’Afrique et lorsque l’équipe du Cameroun a remporté la Coupe, nous avons crié comme des folles, nous sautions partout, dansions, tout ça en pyjama. (Rires)

(ndlr, Carlia est revenue sur son aventure Miss Biopharma dans un une série de tweets sur Twitter, cliquez ici pour la lire)

Rédac: Les contrats sur votre image tel que celui avec AFRICASHOPS et Bioromance (comment vous avez été rapproché & comment se déroule c’est deux aventures)

Carlia: AFRICASHOPS m’a remarquée sur Instagram où je suivie par une communauté de plus de 40.000 personnes. Ils m’ont testée quelques fois en m’offrant des produits que je devais tester et recommander à mes abonnés. Quelques semaines plus tard, ils m’ont proposé ce contrat d’égérie que j’ai accepté.

La collaboration se passe très bien d’autant plus que le marketing d’influence est une de mes passions.

BIOROMANCE est une aventure qui a commencé comme je l’ai dit plus haut en Aout dernier. 5 mois après l’aventure Miss Biopharma, l’entreprise m’a recontactée et m’a proposé un autre gros contrat d’égérie que j’ai accepté avec plaisir. Je n’ai pas eu tort puisque tout se passe très bien. Entre séjour tout frais payé à Kribi pour le tournage et grosse soirée de lancement avec la crème de la crème, je ne sais plus ou donner de la tête. (Rires)

carlia

Rédac: Des projets en cours pour cette année?

Carlia: Je suis actuellement entrain de concrétiser un projet qui me tient à cœur et que je prépare depuis quelques mois. Je ne peux vous en dire plus pour le moment si ce n’est qu’il est dans le domaine de la mode.

En outre, comme évoqué sur Twitter, je suis entrain de préparer le lancement de ma chaîne Youtube. J’espère pouvoir boucler tous ces projets d’ici Mars Dieu voulant.

Rédac: Vos projets pour le long terme…

Carlia: L’un de mes souhaits les plus chers est d’être dans 5-10 ans citée comme ayant eu un gros impact positif sur la digitalisation que nos entreprises Camerounaise vont connaître au cours des prochaines années.

Par la suite, que mon nom entre dans l’histoire. Je voudrais prouver à mes compatriotes qu’on peut être pauvre, jeune, vivant au pays mais réussir juste en ayant ses rêves et des ambitions comme base.

Et hop, un dernier pour la fin…

 

Voilà, c’est tout. J’espère que vous avez appris une ou plusieurs choses.

As for me Carlia Fassi is officially my TWITTER CRUSH !

Carlia Fassi is on Instagram & Twitter !

Bisous là-bas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s